Donneur de voix

04/07/2019 | Actualités

Un don d’organe sonore…

Une discussion anodine avec notre coiffeur, une confidence de notre facteur, un débat avec notre commerçant et c’est une peut-être une nouvelle voiX qui s’ouvre à nous…

C’est sur la table de massage de sa kinésithérapeute mal-voyante que François Gore entend parler pour la première fois de l’activité de « donneur de voix ».

Elle qui ne lit pas avec les yeux et qui semble bien au fait de l’actualité littéraire, elle lui parle de ces bénévoles qui lisent des livres et les enregistrent pour les autres, et surtout, pour les personnes atteintes d’un handicap de la vision.

Orthophoniste au Mans, François Gore connait bien la voix et ses fonctions. Après des essais sur la qualité sonore de la sienne et sur sa diction, qualités indispensables à cette pratique, il rejoint les bénévoles de la transcription sonore au sein de l’association Valentin Haüy.

L’engouement vient rapidement ! Malgré un emploi du temps professionnel chargé, François enregistre désormais chez lui 1 livre tous les mois et demi, choisi parmi une sélection éclectique déterminée par l’association.

 

Quel(s) plaisir(s) en retirez-vous ?

« On fait en sorte que ce que l’on lit soit accessible à tous. La démarche n’est pas celle d’une lecture pour soi, ni celle d’une lecture pour quelqu’un de précis. Il faut respecter la pensée de l’auteur, interpréter le récit mais sans surjouer pour laisser à chaque lecteur sa propre aventure intérieure.

Et puis je découvre et m’alimente moi-même en nouvelles découvertes livresques, parfois ce sont même des premiers manuscrits que je transcris. J’ai la satisfaction d’aider bien-sûr ».

Un donneur de voix, un préteur de voix, un prêteur qui met en gage sa signature vocale au service d’une histoire, qui fait don de son temps et de sa passion pour les livres. Mais c’est aussi provoquer une alternative au marché du livre audio pour les non-voyants dont le prix d’achat et la limitation du catalogue de styles peuvent freiner l’accès à plus d’ouvrages, donc à une culture plus étendue et plus diversifiée.

Un élan fraternel à celui du CTEB dont la transcription en braille de tous les styles de littératures est la principale mission.

Denis Guérin

 

Merci à François Gore, orthophoniste

6 rue Victor Bohommet, 72000 Le Mans

02 43 77 39 34

Plus d’info : https://www.avh.asso.fr/fr/favoriser-laccessibilite/livres-audio