Faites un don au CTEB !

Soutenez l’inclusion des aveugles par l’accès aux livres, à l’information et la culture.

Reconnu en 2019 association d’intérêt général, le Centre de Transcription et d’Édition en Braille peut maintenant faire appel aux dons et vous y encourager en vous faisant profiter d’un dégrèvement de vos impôts proportionnel à votre générosité. C’est pratique, c’est simple et on a besoin de vous !

Éditeur-imprimeur spécialisé et libraire en ligne pour les non-voyants depuis 31 ans, le CTEB est renommé dans le monde du braille francophone pour sa qualité et son expertise.

Faire un don au CTEB ici : 

https://www.cteb.fr/faire-un-don-au-centre-de-transcription-en-braille/

Pourquoi nous aider ?

Vecteurs de culture, l’information et la littérature en braille permettent l’éducation et l’accès aux études, une autonomie plus grande dans les tâches professionnelles et du quotidien. L’écriture braille élève et relie les gens. C’est construire en pratique une société inclusive !

– Pouvoir lire comme tout le monde, c’est une liberté essentielle !

– Ne plus voir ne veut pas dire ne plus lire !

– Le livre, objet précieux et patrimoine de tous !

– Accessibilité des lieux et inclusion dans la vie sociale : perdre la vue une fois suffit. Se perdre tout court ou perdre les autres de vue ensuite n’est pas une fatalité mais dépend d’une volonté.

– Le braille c’est l’autonomie ! Battez-vous avec nous et offrez la somme de votre choix, mettez une pierre à l’édifice et aidez-nous à rendre la littérature, la culture et l’information accessibles aux aveugles !

 

Comment y arrivons-nous ?

1. Vous aimez vous cultiver et vibrer non ?

Nous transcrivons en braille pour tous les âges les œuvres littéraires contemporaines avec une volonté d’ouverture et d’éclectisme.

Nous ne faisons pas de marge commerciale sur les livres. Nous offrons une remise de -50% aux particuliers toute l’année.

Ce que votre don apportera : produire plus de livre en braille et les vendre encore moins cher. Accéder à la production de livres « à la demande », quoi de plus frustrant que de dire à une personne aveugle que le livre qui l’intéresse ne sera jamais disponible en braille ou pour un montant moyen de 550€ ?

 

2. Vous aimez être indépendant non ?

Nous transcrivons et envoyons plus de 10 000 relevés bancaires en braille par mois dans toute la France et à l’étranger. Ces milliers de personnes peuvent ainsi gérer leurs finances à domicile et en toute indépendance, comme tout à chacun.

Ce que votre don apportera : acheter de nouvelles machines moins vétustes et plus performantes pour distribuer mieux et plus vite aux particuliers aveugles.

 

3. Vous aimez être informé non ?

Nous transmettons l’indispensable information de proximité en adaptant en braille les magazines publics des mairies, départements et régions de France.

Ce que votre don apportera : adapter plus de magazines et de parutions par mois grâce à des moyens humains supplémentaires.

 

4. Vous aimez être autonome non ?

Nous transcrivons tous les documents écrits des entreprises publics ou privées, des musées, théâtres, festivals, des parcs, restaurants et bien d’autres encore qui nous font confiance depuis tant d’années pour améliorer l’accessibilité des évènements, des lieux et des prestations visées .

Ce que votre don apportera : développer de nouveaux projets d’accessibilité en braille, investir dans plus de moyens humains et techniques pour l’adaptation de documents.

 

5. L’impression 3D… bien vu !

Par les livres pour enfants aux images en 3D, par des jeux en relief, par des cartes de visite en braille, par l’adaptation de dessins en relief … les enfants et leurs parents s’instruisent, les voyants et non-voyants partagent, les différentes communautés et âges se réunissent autour de supports communs.

Ce que votre don apportera : acheter de l’équipement et maintenir notre parc machine, comme depuis 30 ans, à la pointe des technologies d’impression en relief. Ces nouvelles technologies sont chères car rares mais elles permettent des avancées et des innovations spectaculaires pour l’inclusion.

 

6. Vous n’aimez pas être exclu non ?

Nous conseillons et mettons en œuvre les projets d’accessibilité des lieux culturels ou publics (signalétique pour le handicap visuel, schémas tactiles, étiquetages en braille, plan de bâtiment, cartes …).

Ce que votre don apportera : nous souhaitons trouver des locaux plus spacieux pour toutes ses activités indispensables aux non-voyants. La surface de nos locaux actuels limite notre développement.

 

7. Vous aimez savoir ce que vous mangez non ?

Nous aidons les restaurants de France à produire leur carte de menus en braille, à se faire identifier de leur clientèle déficiente visuelle et à se distinguer par un effort simple d’accessibilité.

Ce que votre don apportera : développer et généraliser le projet « Menus en braille » qui vise à étendre et labelliser les restaurants accessibles.

 

Un exemple concret :

couverture du livre "Harry Potter et l'enfant maudit"« Harry Potter et l’enfant maudit » : 1 livre de 350 pages dans le commerce, qui coute 10€.

En braille il devient 5 volumes de 673 pages au total, qui coûte 750€ à produire, ramené à un prix de vente de 111€ pour les professionnels et encore réduit à 55€ pour les particuliers grâce à notre modèle économique, aux subventions de l’État et …. à vos dons !

– Un voyant achète le livre : 10 €

– Un non-voyant achète le livre en braille : 55 € !

 

 

icone appel au don CTEBLe saviez-vous ?

1.7 millions de personnes sont atteintes de troubles de la vision en France. 107 000 nouveaux livres sont publiés chaque année en France. Et à ce jour,… seuls 3% des déficients visuels ont accès aux œuvres littéraires ! Le choix de lire est donc très restreint pour ces personnes. La plupart d’entre eux sont donc tout simplement privés d’une des plus grandes richesses de notre pays : l’œuvre écrite!

Car faire un livre en braille coute cher, …très cher. Avec un format plus grand, plus difficile à stocker, embossé sur un papier spécial et avec des technologies particulières, nécessitant un savoir-faire pointu, une main d’œuvre qualifiée et un long processus de fabrication, l’impression en braille doit se moderniser et se rendre elle-même accessible à tous les portefeuilles.

 

 

 

Partager ce contenu sur les réseaux :