Louis Braille est né il y a 210 ans

07/01/2019 | Actualités, La presse parle de nous

Ce vendredi 4 janvier 2019 marquait les 210 ans de la naissance de Louis Braille. Un anniversaire qui est devenu journée mondiale du Braille : l’occasion de se pencher sur l’évolution de ce système depuis son invention dans les années 1830.

Depuis les lettres en reliefs cousues sur du papier, on peut dire qu’il y a eu du chemin parcouru…
Ce 4 janvier, date de la naissance de Louis Braille, c’est aussi la date d’anniversaire du système à points en relief qui porte son nom et qui permet aux personnes mal ou non-voyantes de lire depuis les années 1830. Avec un système de six emplacements, six points, qui se combinent en relief ou en creux, le système Louis Braille peut composer 63 caractères qui reprennent les lettres de l’alphabet et permettent de transcrire toutes sortes de documents.
La transcription en braille est d’ailleurs l’activité principale du Centre de Transcription et d’Édition en Braille. L’association édite principalement des livres en braille mais également des relevés bancaires, des menus de restaurant, des guides d’offices de tourisme ou encore des plaquettes d’information.

Du papier au numérique : le braille fait sa révolution

Face à la diversification des systèmes de lecture et aux avancées du numérique, le Centre de Transcription et d’Édition en Braille se doit  de se pencher sur ces nouvelles pratiques de lecture et renouveler ses services.
En ce début d’année 2019, le Cteb proposera donc sa dernière nouveauté : le téléchargement numérique de livre.
Une petite révolution dans le monde du braille, sans pour autant abandonner le support traditionnel papier que beaucoup, encore, affectionnent.
Concrètement, les lecteurs mal ou non-voyants pourront désormais acheter leur livre en braille en format numérique. Grâce à un logiciel développé au sein de l’association, le texte s’adaptera automatiquement à la longueur des plages brailles, ces tablettes tactiles qui permettent de lire le braille grâce à un système de picots en reliefs qui se lèvent ou s’abaissent pour former les caractères de chaque ligne de texte. Reliées à l’ordinateur ou à une tablette, ces plages braille se transportent partout et sont beaucoup moins encombrantes que les livres papiers qui peuvent, il faut le rappeler, atteindre jusqu’à 10 volumes d’une centaine de pages chacun…
Numérique ou papier, le braille de Louis Braille reste donc le même : un système d’écriture toujours utilisé par une majorité de personnes déficientes visuelles et qui a, encore, de beaux jours devant lui.

La presse en parle

À l’occasion de la journée mondiale du braille, le Cteb était invité sur le plateau d’Europe 1 à Paris dans l’émission La France Bouge de Raphaëlle Duchemin. Retrouvez toute l’émission avec Insidevision et l’AVH.

«Une association de Toulouse a créé un logiciel permettant à des utilisateurs non-voyants de télécharger des livres en format numérique… et de le lire en braille. Explications.»

Retrouvez également l’article web d’Actu Toulouse sur les dernières évolutions digitales proposées par le Cteb en cliquant ici (ouverture du lien dans un nouvel onglet.