Moitié gauche: un rond blanc sur une texture bleue. Moitié droite: l’affiche du film. Le rugbyman rentre de face sur le terrain en tenant 2 enfants par les mains

Toulouse :

comment le centre de transcription en braille a fait d’Amélie Nothomb sa première marraine !

Article de Sophie Vigroux pour la Dépêche du Midi du 04/11/2021.

Photo de Michel VIALA, La Dépêche Du Midi.

 

Le dernier roman d’Amélie Nothomb, « Premier sang », lauréat du Renaudot, a été traduit en braille par une association toulousaine. Touchée, l’écrivain accepte d’en devenir la marraine.

 

Du culot d’abord puis une grande fierté. Ce sont les émotions qui ont traversé Adeline Coursant, directrice de l’association du Centre de transcription et d’édition en braille (CTEB) et Denis Guérin, chargé de communication, lorsqu’ils ont rencontré Amélie Nothomb.

La romancière était de passage au Cultura de Portet-sur-Garonne, le 13 octobre dernier, pour dédicacer son dernier roman « Premier sang » (ed. Albin Michel), qui vient justement de recevoir le prix Renaudot. Adeline Coursant et Denis Guérin en ont profité pour lui présenter la transcription réalisée par le CTEB. « Elle n’avait jamais vu ses livres en braille et ne savait même pas qu’ils
étaient retranscrits. On voulait lui faire la surprise », raconte la directrice. Visiblement, cela a marché. « Elle a été très touchée. Je la revois, avec sa petite coupe de champagne à la main, regarder ce livre tout blanc », ajoute Adeline. Et Denis Guérin de
poursuivre : « Elle a ouvert l’exemplaire, pour aussitôt remarquer qu’il s’agissait d’un océan vierge, avec du relief. Elle a posé ses deux mains dessus comme le ferait un aveugle, en disant : c’est incroyable que vous ayez transcrit cela ! »
Dans la foulée, Adeline et Denis ont sauté sur l’occasion pour lui demander si elle accepterait « d’être la première marraine » de leur association. « Là, elle s’est reculée et nous a dit : Cela consiste en quoi ? » Les Toulousains lui ont répondu du tac-au-tac : « Simplement parler de nous, dire le travail qu’on fait ». Alors Amélie Nothomb a répondu : « Pas de problème, je suis votre marraine ». L’affaire était conclue et Adeline et Denis, aux anges.

 

Ce n’est pourtant pas le premier roman d’Amélie Nothomb que le CTEB retranscrit. « Nous en sommes au onzième sur les trente qu’elle a écrit, ce qui n’est pas mal pour un même auteur », note Denis. L’auteur savait que ses romans étaient traduits en audio et pouvaient être lus en version numérique par les aveugles mais elle ignorait qu’il existait des versions papier en braille. Et pour cause le CTEB reste l’unique établissement en France à produire ces ouvrages à la vente.
Cela fait longtemps que l’association toulousaine cherche une personne emblématique pour soutenir sa cause « On souhaiterait faire beaucoup plus de livres pour les aveugles et abaisser le prix à celui des libraires. Le coût de production d’un livre en braille est de 500 €. Il est vendu 120 € aux médiathèques et moitié prix aux particuliers. C’est trois fois le prix d’un livre en librairie », déplore Adeline Coursant. Avec Amélie Nothomb comme marraine, le CTEB espère que la romancière promeuve « l’inclusion par la littérature dans son large réseau, ce que fait le CTEB depuis 30 ans. Cela nous sera très utile. »
Cerise sur le gâteau, dès demain, les prix Renaudot et Goncourt seront disponibles pour les aveugles au même tarif que celui des librairies.

Sophie Vigroux, La Dépêche du Midi.

Enfin des livres en braille au prix librairie!

Enfin des livres en braille aux mêmes prix que ceux en librairie  !   Une année charnière, complexe et incertaine va bientôt se dénouer. Mais à bien des égards, elle a aussi poussé à plus de créativité. Malgré la crise sanitaire, la crise tout court dans les...

CTEB lauréat d’Accessibil’histoire pour les jeunes DV

Le CTEB, lauréat d'Accessibil'histoire :  notre projet des grands classiques de Disney illustrés en relief récompensé !   Une dotation de 50 000 € en partage, 6 lauréats dont le Centre de Transcription et d’Edition en Braille, et de bien beaux projets pour soutenir le...

Valentin Riba rejoint l’équipe du CTEB

Nouvelle recrue : Valentin Riba rejoint l'équipe du CTEB !     Valentin Riba est entré dans l’équipe du CTEB il y a tout juste quelques semaines en tant qu’adaptateur et technicien polyvalent. Voici l’occasion de vous présenter notre nouveau collègue ! Polyvalent et...

Journée portes ouvertes au CTEB!

19 novembre 2021: journée portes ouvertes au CTEB !   Dans le cadre de la dynamique quinzaine Ville & Handicap dans la métropole toulousaine et en pleine rentrée littéraire, venez nous rencontrer au 98 rue Michel Ange 31200 Toulouse, de 9h à 12h et de 14h à 16h pour...

Le petit Prince en braille

"Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Éxupéry en braille : Le livre universel !   Il est des livres qui perdent vite leur nationalité. A peine nés et traduits, ils se faufilent dans les cultures voisines, compris au-delà des différences de pensées et des...

Interview Laetitia Bernard

Interview de Laetitia Bernard pour la sortie en braille de son livre : "Ma vie est un sport d'équipe" Forte du succès de son livre "Ma vie est un sport d'équipe", Laetitia Bernard prend ces derniers mois la lumière des médias en tant qu'auteure. Médiatique ? Certes,...

Nouveau venu au CTEB

"Bienvenue à Dorian" L'équipe du CTEB se renforce   Une chaleureuse bienvenue à Dorian Lacaze qui vient renforcer en tant que transcripteur – adaptateur notre équipe salariée et sa volonté d’adapter toujours plus d’œuvres littéraires en braille et de tous horizons....

La connaissance de son corps : article de Lou Poll, sage-femme

"La connaissance de son corps" Article de Lou Poll, sage-femme et fondateur de Korpo Real - Des outils éducatifs en braille et relief sur les thèmes de la santé sexuelle, de la gynécologie et de l’obstétrique -   La chance d’être aussi une imprimerie spécialisée en...

Don de livres en braille vers le Tchad

De Toulouse à N'Djamena - Des jeunes aveugles apprennent le braille au Tchad - Je crois que fondamentalement les humains veulent bien faire. Étudiée scientifiquement, la collaboration entre les êtres est désormais rangée dans les instincts primaires. Lentement enrobée...

Un jeu coquin : interview Alixe Moujeard

Un jeu coquin : interview d’Alixe Moujeard des Éditions Désclic   C’est lors de la conférence « Sous la couette du handicap » dédiée à la santé sexuelle et au handicap et organisée par les Éditions Désclic en avril 2021 que je découvre sa fondatrice Alixe Moujeard et...
Partager ce contenu sur les réseaux :